Actualité

Soirée de bienfaisance du LC jurassien

Histoire de soutenir le bénévolat... Cette année, il a été décidé d’attribuer le bénéfice de cette rencontre à la Croix-Rouge de notre région et à l’Association Suisse REDOG.

Le LC jurassien a décidé cette année de concentrer son action en faveur du bénévolat, au service de la Croix Rouge, Section Seeland Jura bernois et de l’Association Suisse REDOG « Hommes et chiens pour une aide d’urgence ».

La Croix-Rouge suisse…  pour alléger votre quotidien

Il existe 24 associations cantonales de la Croix-Rouge. Elles proposent chacune des prestations de soutien différentes. Partant du constat que les défis de la vie quotidienne en Suisse sont nombreux, la Croix rouge fournit nombre de prestations allant du service de visite et d’accompagnement au service des transports en passant par le soutien aux proches aidants ou aux familles notamment en gardant les enfants à domicile par exemple.

Et c’est principalement pour saluer l’engagement de ces bénévoles que le LC jurassien a décidé d’inscrire cette action de « soutien au bénévolat » à l’agenda de cette année.

Au service de la population, des cantons et de la Confédération

Le second volet de cette soirée était destiné à l’Association REDOG, elle aussi une organisation qui fonctionne grâce au bénévolat. Fondée en 1971, elle a fêté son 50ème anniversaire l’année dernière. Partenaire de la Confédération et des cantons en Suisse et à l'étranger en cas de crise et de catastrophe REDOG travaille en étroite collaboration avec les organisations d'urgence, dans le cadre de la recherche de personnes disparues. Elle est notamment intervenue lors des crues meurtrières en Allemagne l’année dernière.

Grâce à la générosité de ses membres et à celle de deux entreprises horlogères de la région, la tombola mise sur pied à l’occasion de cette soirée a offert une belle palette de prix. En tout point réussie, cette manifestation a permis de récolter une belle somme… pour de nobles causes.

Deux chèques de CHF 2'500 ont ainsi pu être remis à M. Philippe Lindegger, responsable régional CRS et à M. Benjamin Tissot-Daguette, vice-président de REDOG